• Le lot (46)


    Le lot (46)D’un côté le Massif Central, de l’autre l’Aquitaine.

    Entre les deux, le Lot, qu’on appelle aussi Quercy. 
    Joyeux comme ses rivières, secret comme ses causses,
    plein de promesses généreuses comme ses vignobles : poussez la porte… 

     

    3 rivières = 3 vallées 

    Au sud du département, la vallée du Lot. Son cours est capricieux, taillé à coups de méandres sinueux à travers le grand plateau calcaire: les célèbres boucles ou cingles du Lot. Elle est bordée de hautes falaises où est perché le village de Saint-Cirq-Lapopie . 

    Au nord, la vallée de la Dordogne traverse le département sur une cinquantaine de kilomètres. C’est la vallée des Merveilles, avec ses fiers châteaux, Castelnau-Bretenoux , Montal et ses villages d’exception, tel Carennac . 

    Parallèle au cours du Lot, la Vallée du Célé n’a rien à leur envier. Cet affluent du Lot est aussi sa réplique en miniature : des falaises escarpées, des villages de charmes et un site préhistorique majeur : la grotte du Pech MerleCausses, toujours !  

    Les plateaux calcaires, ou causses, ses terres de landes et de forêts de petits chênes, saupoudrées de constructions en pierre sèche, font partie du territoire du Parc naturel régional des Causses du Quercy . 

    Le département en compte quatre. Le plus au nord, le causse de Martel est le moins aride et rappelle la Corrèze sa voisine ; entre Dordogne et Lot, le causse de Gramat célèbre pour ses sites phares, Rocamadour et le gouffrede Padirac ; entre Célé et Lot , son équivalent en miniature, le causse de Cajarc aussi appelé causse de Gréalou; et de l’autre côté des hautes falaises du Lot, le causse de Limogne, royaume de la truffe .  

    Le lot (46)

    Le lot (46)

      http://www.tourisme-lot.com/


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :