• Passez à l'orange

    Au volant de votre carrosse ou le cul posé sur votre bicyclette, quel sentiment plus agréable lorsque qu’un feu quitte pour un temps sa couleur basse que de passer à l’orange ? Quoi de mieux que de profiter de cette fenêtre de liberté laissée là ?

    Elles sont trop rares ces failles dans le système, ces instants précieux où la collectivité impose à l’individu de faire ce qu’il veut, de s’écouter et d’agir comme il le sent.

    Nous voulions donc ici mettre en lumière et soutenir le feu orange dans sa résistance quotidienne face au feu vert, symbole convenu de l’évidence et au non-moins influent feu rouge, icône du renoncement.

    Face à ces deux géants de la pensée unique, il lutte pacifiquement contre la disparition pure et simple de ces tribunes laissées au ressenti. Il repousse la mise au placard définitive de ces offrandes faites au libre-arbitre alors rien que pour ça, passez à l’orange.

     

    Dans un tout autre domaine, beaucoup moins asphalté celui-là, nous aspirons à créer un lieu de résidence et d’expérimentation artistique régis par les mêmes préceptes que ceux défendus par ce joyeux feu du milieu. Au renoncement et à l’évidence, nous avons voulu opposer la motivation et l’alternative : Deux concepts fondateurs de notre projet.

    Tranquillement installée à 640m d’altitude et à au moins autant de l’habitation la plus proche, «lorange fluo» sera un endroit de résidence et de création ouvert à toutes les formes d’art et d’échange avec la nature. Des compagnies viendront y travailler leurs spectacles, des musiciens y côtoieront l’inspiration, d’autres encore viendront parler aux arbres ou y surprendre des écureuils. Tous ceux qui, pour un temps, souhaiteront disposer d’un habitat poétique aménagé pour la création y trouveront de quoi nourrir leurs rêves. Alors rien que pour ça, passez à l’orange.

     

    On parle, on parle mais ça se passe où tout ça ?

    Ca se passe à Gorses, un doux village du Lot dont nous sommes tombés amoureux cet été et où nous avons investi dans la première pierre de notre utopie. Première pierre qui se présente sous la forme d’une maison et d’une grange, toutes les deux abritées par un vaste bois mais laissées sans soin depuis un certain temps.

    L’idée étant de réhabiliter tout ça durant les quelques années qui nous séparent de l’ouverture effective du lieu, nous lançons très officiellement aujourd’hui une invitation  à toutes celles et à tous ceux qui voudraient venir glaner quelques instants de sérénité en échange d’une certaine « collaboration réparatrice ».

    Des chantiers seront organisés tout au long de l’année selon les emplois du temps de chacun. On apprendra, on rigolera et on boira du bon vin alors rien que pour ça, passez à l’orange.

      

                                                                                                            Fluorescent,   

                                                                                                            Marinette et Maxence                                           

                                                                                                

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :